L'itinéraire de l'espérance et du bonheur

« Debout, toi, ma compagne, ma belle, et viens t’en! Car voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive. »

Cet extrait du Cantique des cantiques présente le Fils de Dieu, Jésus-Christ, envoyé par Dieu en réponse à ton cri, et désormais dans le monde pour accomplir le secours que Dieu t'a promis, à savoir: te sortir de la souffrance et de la mort et t'emmener vers un bonheur qui ne flétri pas.

C'est aussi Jésus-Christ qui t'es présenté dans l’image de méditation un peu plus haut, embarqué au dessus des eaux et venant à ta rencontre. En effet, cette image fait un lien avec l’Évangile (voir l'extrait d'Évangile selon saint Matthieu, un peu plus bas sur cette page), qui rapporte l’évènement bouleversant où les Apôtres ont vu Jésus marcher sur les eaux. Avec cet évènement, Jésus voulait te prouver (Oui, le démontrer à toi à qui les Apôtres devaient rapporter l’évènement), qu’il est le Sauveur que Dieu t'a promis par la bouche des prophètes, tel qu'Isaïe (dont il a été question à l'étape 2 de ton cheminement) et qu’il est dans le monde pour toi.

Matthieu 14.22-33 : [Jésus] obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l’autre côté [de la rive où ils se trouvaient tous], pendant qu’il renverrait la foule [qui les avait suivi]. Quand il l’eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l’écart; et, comme le soir était venu, il était là seul. La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire. À la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent: C’est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. Jésus leur dit aussitôt: Rassurez–vous, c’est moi; n’ayez pas peur! Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit: Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria: Seigneur, sauve–moi! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as–tu douté? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.

En effet, dans la croyance juive, les eaux étaient la résidence des forces du Mal et seul Dieu, plus fort que celles-ci, pouvait dominer les eaux. Ainsi, pour révéler son identité divine aux Apôtres, qui sont des juifs, Jésus choisit de marcher sur les eaux (donc de les dominer!) sous leurs yeux.

Jésus-Christ est le Fils de Dieu, celui que Dieu t’envoi, par amour pour toi car il t’a créé, pour t’aider à marcher sur ce qui te fait souffrir. Jésus est véritablement auprès de toi, en ce moment même (quoiqu’invisible à tes yeux), car il est divin.

C'est Jésus-Christ qui, à présent devant la porte de ta coeur, t'adresse les paroles du passage biblique énoncé plus haut: «Debout, toi, ma bien-aimée, et viens t’en! ». Car toute (personne) bien-aimée de Dieu le Père, est aussi bien-aimée de Dieu le Fils (Jésus).

De plus, comme mentionnée à l'étape 2 de ton itinéraire, c'est à ton âme que Jésus fait référence quand il emploie les termes «ma compagne», «ma belle», «ma bien-aimée». En effet, ton âme est sa bien-aimée. Il souhaite unir son Âme divine à la tienne, dans une noce mystique, pour t’aider à te relever des peines morales qui t'écrasent.

Car, l'hiver et la pluie dont il est question dans le passage biblique plus haut sont, dans ta vie, ces saisons de tristesse dans lesquelles tu t'es peut-être fréquemment retrouvé(e) et dans lesquelles tu te trouves assurément en ce moment.

Le pays c'est, comme dans le cas du mot demeure, une référence à ton coeur, c.-à-d. à ton âme. C'est ce pays-là qui, conformément au passage biblique plus haut, fleurira, si tu l'ouvres à Jésus. Le Sauveur est dans ton pays, à la porte de ta demeure, de ton cœur. Il cogne et te demande de le suivre au dehors et de marcher avec lui au-dessus des eaux…C'est-à-dire au dessus du Mal qui te fait souffrir... : « Debout, [...] et viens t’en! » te dit-il.

Que lui répond tu?

Tu n’es sûrement pas encore prêt(e) à lui dire «oui», même si ton cœur confesse qu’il est ton Sauveur. Alors, pour t’aider à dépasser cette épreuve et à dire «oui» à Jésus, reprends à ton compte et avec beaucoup de foi le passage biblique qui t'est proposé dans cette troisième étape de ton itinéraire vers le Bonheur : Voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive.

Ou encore le psaume (30/29) suivant: « Je t’exalte, Seigneur, qui m’as relevé(e). Pour moi tu as changé le deuil en une danse. Seigneur mon Dieu, je te louerai à jamais.»

Car, si tu affirmes ta confiance en Dieu, ta victoire sur le doute t’est déjà acquise.

Demeure en état d’action de grâce en répétant fréquemment et avec grande conviction toutes ces paroles. Aie confiance! La saison de la chanson est déjà toute proche, puisque tu as foi en Dieu! Quand tu seras prêt(e) à poursuivre ton itinéraire, dans un jour ou deux, rends-toi à l'étape 4, sur la barre des menus plus haut.

Voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive.

The winter passes; the rain stops, it goes away. Flowers are seen in the country; the season of songs is coming.

冬天過了,雨停了,也消失了。 花兒出現於田園,四季之歌即將來臨。

Voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive.

The winter passes; the rain stops, it goes away. Flowers are seen in the country; the season of songs is coming.

冬天過了,雨停了,也消失了。 花兒出現於田園,四季之歌即將來臨。

Voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive.

The winter passes; the rain stops, it goes away. Flowers are seen in the country; the season of songs is coming.

冬天過了,雨停了,也消失了。 花兒出現於田園,四季之歌即將來臨。

Voici que l’hiver passe; la pluie cesse, elle s’en va. On voit des fleurs dans le pays; la saison de la chanson arrive.

The winter passes; the rain stops, it goes away. Flowers are seen in the country; the season of songs is coming.

冬天過了,雨停了,也消失了。 花兒出現於田園,四季之歌即將來臨。